Votre temps est compté? Voici les règles de base pour dormir peu

Vie professionnelle active, vie familiale bien remplie: le temps est souvent minuté. S'abandonner dans bras de Morphée peut alors sembler une perte de temps. Selon Robert Blois, médecin adjoint à la Consultation du sommeil des Hôpitaux universitaires de Genève, des nuits de 5h30 peuvent suffire.

3887592-2-votre_temps_est_compte_voici_les_regles_de_base_pour_dormir_peu_0.jpg

©


- Existe-t-il une technique pour dormir moins sans effets néfastes sur l'organisme?
- Je connais un exemple pratique effectué par l'armée américaine. Des soldats ont essayé de réduire petit à petit leur temps de sommeil. Il s'est avéré que l'on peut réduire ce dernier jusqu'à 5h30. En-dessous, l'attention et la performance n'est pas assez bonne. Il semble que le corps ne puisse se passer des ces heures de sommeil.
- Est-ce valable pour tout un chacun ?
- Dormir 5h30 par nuit n'est à priori pas dangereux pour la santé, mais cela n'a pas été testé sur toute une vie. Le besoin de sommeil diffère d'une personne à l'autre. Statistiquement, nous avons besoin de dormir 7 à 8h. Et il n'existe aucun moyen de connaître avec précision le nombre d'heures dont chaque individu a besoin, à part l'impression subjective de forme et de performance.


- De quelle manière peut-on réduire son temps de sommeil ?
- Il est conseillé de le diminuer progressivement, de 15 minutes tous les 8 à 10 jours.


- Ne pourrait-on pas se contenter du sommeil profond, comme le font certains marins en dormant par périodes de 15-20 minutes?
- Ces personnes ont ce que l'on appelle des micro-sommeils durant une courte période de temps. Mais ensuite ils s'écroulent et ont besoin d'une dizaine de jours pour récupérer. Le sommeil profond sert à la récupération physique. Il représente 10 à 20% du temps de sommeil, selon l'âge. Mais le sommeil paradoxal n'est pas un luxe, car il sert à la récupération psychique. Il est important pour la mémoire, par exemple.

Publier un nouveau commentaire

Réseaux sociaux