Journée Ada Lovelace: femmes, technologie, blogs

stephanie_booth_A_recadre_16_0.jpg

© Stephanie Booth

Ce mercredi 24 mars, c'est la Journée Ada Lovelace (Ada Lovelace Day).

 

Il y a un peu plus d'un an de cela, j'ai été très intéressée d'apprendre que le rôle des modèles positifs de même sexe était plus important pour les femmes que les hommes. Ce phénomène a été mis en lumière par la chercheuse canadienne Penelope Lockwood.

 

Dans l'étude qu'elle a menée, les étudiantes qui avaient lu un article de journal fictionnel au sujet d’une femme excellant dans leur propre discipline s’auto-évaluaient de façon nettement plus positive que celles qui avaient lu un article mettant un scène un modèle masculin. Ce décalage ne se retrouve pas chez les hommes, et un groupe de contrôle permet d’assurer qu’il s’agit bien d’un effet positif du modèle féminin, et non un effet négatif lié à la mise en scène d’un modèle masculin.

 

Ce phénomène est en fait bien connu pour ce qui est des problématiques de couleur aux Etats-Unis. C’est d'ailleurs probablement le cas pour tout individu qui ne fait pas partie du groupe dominant au pouvoir. (Pensez “effet Obama”.)

 

Donc, il est important de montrer aux femmes des modèles positifs féminins dans leur domaine. Or, dans le milieu de la technologie entre autres, les femmes manquent de visibilité.

 

C'est ici qu'agit la Journée Ada Lovelace, en rassemblant une coalition de blogueurs et autres podcasteurs qui s'engagent à tous publier le même jour un article mettant en avant une femme qu'ils admirent, dans le milieu de la technologie ou des sciences. Ainsi, un peu partout dans la blogosphère, apparaîtront des modèles de femmes appartenant à ces milieux traditionnellement perçus comme masculins.

 

Pour transformer les représentations des gens, malheureusement, il ne suffit pas de dire ou de raisonner -- même si nous mettons toute la bonne volonté du monde à accepter de les transformer. Il faut répéter, répéter, et répéter, si possible à coups d'anecdotes plutôt que de statistiques.

 

C'est ce que fait la Journée Ada Lovelace, en misant sur la force des blogs, à savoir leur nombre, la simplicité des décisions rédactionnelles, et l'intensité du lien entre blogueur et lecteurs — peu importe combien sont ces derniers.

 

Plus d'informations:

 

 

Stephanie Booth est consultante, conférencière et formatrice en médias sociaux, mais elle est avant tout une blogueuse de réputation internationale, qui connaît internet comme sa poche et aime jouer les guides touristiques pour ceux qui découvrent la culture numérique.

Publier un nouveau commentaire

Réseaux sociaux